Face aux nouvelles règles sanitaires, le Groupement des industries de construction et d’activités navales (Gican) et Sogena, sa filiale en charge de l’organisation des salons Euromaritime et Euronaval, ont décidé de réorienter l’édition 2020 du salon dédié à l'industrie navale de défense vers un format entièrement numérique.

Initialement prévu en présentiel du 20 au 23 octobre, l’événement se détoulera finalement du 19 au 25 octobre mais en version digitale sur la plateforme Euronaval-Online. « Le conseil d’administration du Gican avait pris la décision courageuse, et nécessaire pour la relance de l’activité navale, de maintenir l’édition 2020 du salon Euronaval. Les préparatifs, en lien avec les services de l’État concernés et notamment la Préfecture, permettaient jusqu’ici d’envisager un salon dans le strict respect des règles sanitaires », indique le communiqué.

Mais les annonces du ministre de la Santé du 23 septembre abaissant la jauge maximale de 5 000 à 1 000 personnes pour les grands événements en région parisienne « ne permettent plus de garantir un salon en présentiel satisfaisant, tant pour les 300 exposants que pour les 70 délégations officielles étrangères qui avaient déjà formulé le souhait de se rendre à Paris-Le Bourget », ajoutent les organisateurs.

Jusqu’ici réservée aux délégations officielles et aux exposants ne pouvant se rendre à Paris-Le Bourget, la plateforme online sera donc ouverte à l’ensemble des visiteurs et exposants qui le souhaitent. Ils pourront également organiser sur le site d’Euronaval leurs rendez-vous BtoB en visio et suivre les workshops thématiques. Le cycle de web-conférences en ligne, piloté par la Fondation pour la Recherche Stratégique (FRS), est également maintenu.

La rédaction

 

Sur le même sujet