Le transporteur allemand retirera Cagliari (Sardaigne) de la rotation de trois services Med-North America ainsi que du Levante Express intra-Med. Le retrait est justifié par la compagnie par la volonté d’optimiser, notamment en termes de fiabilité des horaires, les rotations des quatre services qui y font escale. Le trafic de transbordement actuellement traité à Cagliari sera transféré à Livourne à partir de début mai. Elle marquera la fin d'une présence établie depuis 15 ans. Hapag-Lloyd maintiendra néanmoins une couverture via des créneaux sur un service tiers et devrait conserver une escale sur un service Europe-Méditerranée Nord. 

Quatre services Hapag-Lloyd sont concernés par le retrait : Le MCA, exploité par Hapag-Lloyd avec prise de créneaux par CMA CGM, réalisera sa dernière escale le 25 avril avec un navire de 3 836 EVP. Le MGX (Mediterranée-Golfe du Mexique), exploité par Hapag-Lloyd avec des créneaux CMA CGM et Zim, effectuera son dernier arrêt à Cagliari le 27 avril avec un 5 527 EVP.  le MPS (Med-Caraïbes-NCSA-WCNA), exploité conjointement par Hapag-Lloyd et Hambourg Süd (groupe Maersk) avec prise de créneaux de Zim, s'arrêtera pour la dernière fois en Sardaigne le 28 avril avec un navire de 4 600 EVP. Le Levante Express ('LEX'), exploité par Hapag-Lloyd avec Unimed Feeder Services (UFS), ONE et CMA CGM louant des espaces, a prévu une dernière escale le 29 avril avec des 3 534 EVP.

Coup dûr pour le terminal 

La perte de ces quatre services est un coup dur pour le terminal international de conteneurs de Cagliari (CICT) exploité par le groupe Contship Italia. Située à la pointe sud de la Sardaigne, Cagliari souffre de la concurrence des hubs d'Algésiras et de Tanger, du hub espagnol de Valence et des hubs de la Méditerranée centrale (Gioia Tauro et Marsaxlokkk). 

Le transporteur allemand met ainsi fin à une présence qui remonte à 2004, lorsque le CICT s'est subsitué à Gioia Tauro comme hub méditerranéen de la Grande Alliance (composé de P&O Nedlloyd, Hapag-Lloyd, OOCL, NYK et MISC Bhd). À la dissolution de l'alliance en 2012, Hapag-Lloyd a continué à utiliser Cagliari pour ses propres services. 

Hapag-Lloyd continuera à desservir l'île de Sardaigne grâce à un accord spécifique avec UFS. UFS ajoutera Cagliari à son service de feeder en Italie de l'Ouest, sur lequel Hapag-Lloyd a récemment commencé à prendre des créneaux. Cet accord permettra à Hapag-Lloyd de continuer à relier Cagliari à Gênes, Livourne et Marsaxlokkk, qui sont couverts par le service UFS parmi les autres ports italiens qui font partie de son itinéraire.

À noter que Hapag-Lloyd offre également des liaisons entre l'Europe du Nord, Cagliari et la Méditerranée orientale par le biais de son express Ex-Méditerranée orientale (EMX), service hebdomadaire entre l'Europe du Nord et la Méditerranée, exploité conjointement avec Cosco/OOCL (qui le commercialise sous le nom de NET). Il sera opérationel fin mai et assurera des escales à Felixstowe, Hambourg, Anvers, Cagliari, Pirée, Ambarli (Kumport), Yilport (Gebze), Izmir, Salerne, Felixstowe. 

La rédaction