Le porte-conteneurs allemand Hapag-Lloyd annonce une nouvelle surcharge à ses clients pour compenser les coûts du bunker dans la perspective de la réglementation sur le soufre dans les carburants marins.

Le transporteur allemand avait déjà introduit il y a neuf mois une surcharge Marine Fuel Recovery (MFR), équivalente de la BAF (Bunker adjustement factor). Il annonce une taxe suppémentaire afin de récupérer l'écart de carburant entre HSFO 3,5% et LSFO 0,5% ainsi que les coûts opérationnels induits et qui ne sont pas inclus dans le calcul MFR. 

À partir du 1er décembre, Hapag-Lloyd introduira une Transition Charge (ITC) IMO2020, valable jusqu'à nouvelle communication, facturée à 135 $ par EVP aux clients sur la route Asie-Europe, à 130 $ pour les chargeurs de la route transpacifique et 80 $ en intra-Asie.

La rédaction