©HHLA

Le plus grand opérateur de terminaux de Hambourg, Hamburger Hafen und Logistik, a acquis une participation majoritaire dans le nouveau terminal polyvalent Piattaforma Logistica di Trieste (PLT) en Italie.

Dans un communiqué, HHLA a annoncé avoir pris 50,01 % du capital d’un terminal polyvalent à Trieste pour un montant non divulgué. La participation a été acquise auprès de trois actionnaires italiens, le groupe Francesco Parisi, Icop et l'Interporto di Bologna. Il s'agit du troisième investissement de HHLA en dehors de Hambourg. L'opérateur du terminal a déjà investi à Odessa, en Ukraine, et à Tallinn, en Estonie. L'an dernier, des spéculations faisaient de China Merchants un potentiel acquéreur.

L’exploitation et la construction de Piattaforma Logistica Trieste (PLT) est le fruit d’un partenariat public-privé entre des entreprises locales et l'autorité portuaire de Trieste. Opérationnelle à partir de janvier prochain, la nouvelle infrastructure, aménagée dans la partie sud du port franc de Trieste, pourra accueillir des  porte-conteneurs, rouliers et navires polyvalents. 

La capacité initiale du terminal (avec possibilité d’extension dans les zones adjacentes) permettra de traiter 300 000 EVP (conteneurs standard), 90 000 unités ro-ro et 700 000 t de marchandises générales. 

« En tant que port le plus septentrional de la Méditerranée, Trieste est la porte méridionale de l'Europe centrale et orientale. Avec cet investissement, HHLA se positionne sur un marché en pleine croissance dans l'Adriatique, dont la position stratégique offre de grandes possibilités de développement », indique Angela Titzrath, présidente de HHLA, citée dans un communiqué. « En même temps, nous continuerons à améliorer nos terminaux à Hambourg en investissant dans les installations et la technologie », est -il indiqué.

En concurrence avec le port croate de Rijeka

En 2019, Trieste a traité un volume de conteneurs de 790 000 EVP. Le port dispose actuellement d'un terminal à conteneurs, le TMT contrôlé par TIL (groupe MSC), qui offre une capacité nominale de plus de 1 MEVP. Il est notamment desservi par la boucle Asie-Méditerranée AE12 / Phoenix, exploitée par 2M, qui déploie une flotte de 15 000 EVP. Ce service comporte une triple escale dans le nord de l'Adriatique, avec Koper, Trieste et Rijeka.

En outre, Trieste est un port important pour le trafic roulier à courte distance, principalement pour les liaisons de fret vers la Turquie. En terme multimodal, Trieste est en concurrence avec les ports de Rijeka, en Croatie, situés à quelque 65 km au sud-est et, dans une moindre mesure, avec les ports italiens de Venise-Marghera et de Ravenne.

La décision de l'opérateur portuaire allemand de sortir de son fief hambourgeois, où la concurrence s’exacerbe, répond aussi à un besoin d’élargir sa zone de jeu et trouver des relais de croissance pour continuer à prospérer en tant qu'opérateur indépendant.

La rédaction

 

 

Sur le même sujet