Le ministère chinois des Transports et la Commission nationale de développement et de réforme (China’s Ministry of Transport and National Development and Reform Commission) ont révisé la tarification des redevances portuaires avec une tendance à la baisse pour certaines à partir du 1er avril 2019, pour une période de cinq ans.

15 %, 20 %, 10 % et 5 %. Tels sont les rabais envisagés, respectivement pour les droits portuaires sur les chargements, ceux afférents à la sûreté des installations portuaires, ceux liés au pilotage (amarrage) et enfin, de remorquage pour les navires (sous pavillon national).

En outre, il est question de simplification. Certaines taxes vont fusionner, notamment ceux des frais de services, commodités, avitaillement des navires, collecte et élimination des déchets, stockage dans les entrepôts...

Ces mesures sont destinées à réduire encore les coûts logistiques et vise à améliorer l'exploitation des ports chinois, est-il indiqué.

La rédaction