China Harbour Engineering, une filiale du conglomérat chinois China Communications Construction Company (CCCC), a inauguré un terminal portuaire à Walvis Bay, à quelque 400 k à l'Ouest de la capitale namibienne Windhoek. Un investissement de 400 M$.

D'une capacité pouvant atteindre 750 000 EVP, plus grand projet portuaire de l'histoire de la Namibie, le nouveau terminal, « pris » sur la mer et implanté par China Harbour Engineering Company, a pour vocation de devenir une porte d'entrée et un centre logistique régional. Le premier projet de China Harbour Engineering Company en Namibie est aussi une concrétisation d'un accord entre les deux pays visant à inscrire la Namibie dans le grand dessein chinois des routes de la soie. Li Yi, vice-président de China Harbour Engineering Company a déclaré, à cette occasion que la société avait participé à plus de 100 projets de construction portuaire mais que le terminal à conteneurs à Walvis Bay est l'un des projets les plus ambitieux.

La rédaction