Pionnier dans l'utilisation du GNL dans les paquebots avec l'AIDANova, Aida Cruises (3 250 passagers) équipe cette fois l'AIDAPerla de batteries totalisant une puissance de 10 MWh à bord en 2020. Il s'agirait du plus grand système installé à ce jour sur un navire de passagers par le Norvégien Corvus Energy, spécialiste du stockage d'énergie conçus pour les applications marines, pétrolières, gazières et portuaires. Les batteries pourront être chargées pendant l'amarrage au port ou pendant les manœuvres du navire. 

L'AIDAperla, jumeau de l'AIDAPrima, a été livré par Mitsubishi Heavy Industries en 2017. D'une capacité de 125 000 tpl, long de 300 m et large de 37,6 m, son système d'alimentation comprend trois unités diesel Caterpillar M43 C et un M 46 DF à double carburant. La technologie, qui sera installée à bord en 2020, pourrait être étendue ensuit à d'autres paquebots, notamment de Costa, la maison-mère de la filiale allemande AIDA Cruises. 12 des 14 paquebots d'AIDA seront équipés pour un branchement électrique à quai au cours des prochaines années. Depuis 2017, AIDAsol utilise déjà une centrale à quai à Hambourg.

Costa mise sous les sources renouvelables

Dans le cadre de sa « Green Cruising Strategy », la compagnie du groupe Carnival envisage également une production de GNL issu de sources renouvelables et explore les usages de la pile à combustible. Carnival Corp. a commandé 10 navires de croisière GNL de nouvelle génération, dont le Costa Smeralda, qui sera le deuxième navire de la société à être alimenté en GNL, lorsqu'il aura rejoint la flotte de Costa Cruises en octobre. 

Corvus Energy estime que son marché devrait croître rapidement. La nouvelle usine de batteries de Bergen est dédié au marché européen tandis que l'usine de Vancouver sert les marchés nord-américains et asiatiques, où la demande de solutions hybrides est en émergence.

La rédaction