Lancé en 2019 par le chantier naval chinois Hudong-Zhonghua Shipbuilding, filiale de la China State Shipbuilding Corp., le premier des neuf porte-conteneurs de 22 000 EVP au GNL, commandé en 2017 par CMA CGM, se dirige vers des essais en mer. Conformément aux délais prévus alors que le chantier a été mis à l’arrêt forcé en raison du coronavirus.

En dépit des mesures de confinement décidées par Pekin et la prolongation obligatoire des vacances du Nouvel an lunaire, le chantier naval est dans les clous par rapport à son calendrier. Après plusieurs tests, le CMA CGM Jacques Saadé, premier mégamax de la série au GNL que recevra le transporteur français, va entreprendre ses essais en mer. Le constructeur naval a indiqué qu'il devait compter sur ses propres ressources techniques, compte tenu des conditions de repli sur soi généralisé. Il est par exemple dans l’impossibilité de faire venir des experts de Corée du Sud pour compléter les tests. CMA CGM a confirmé la commande de 1,2 Md$ pour la série commandée en septembre 2017. 

D'ici 2022, CMA CGM devrait accueillir 20 porte-conteneurs au GNL dans sa flotte, dont les neuf 23 000 EVP, cinq de 15 000 EVP et six de 1 400 EVP.

La rédaction