Le trafic de conteneurs entre l'Asie et l'Amérique du Nord enregistrera sa première année négative depuis une décennie, avec une baisse de 2 % prévue pour l'ensemble de l'année 2019, indique Alphaliner.

 Alors que la croissance en volume est restée légèrement positive au cours des trois premiers trimestres de cette année en dépit des tensions commerciales entre les deux géants économiques de la planète, Chine et États-Unis, le trafic de conteneurs était en repli de 3,9 % en octobre, selon Alphaliner, qui s'attend à des baisses encore plus importantes en novembre et décembre, car les volumes records, enregistrés au cours des deux derniers mois de 2018 en anticipation d'un relèvement éventuel des droits tarifaires, ne devraient pas se répéter cette année. L'incertitude persistante quant à une décision de l'administration américaine sur une éventuelle hausse tarifaire n'a pour l'heure déclenché aucun effet comparable à l'an dernier.

Ports ouest-américains plus impactés

Pour les dix premiers mois de 2019, les volumes du marché transpacifique Eastbound (en direction de l'Est) ont atteint 13,15 MEVP, en hausse de seulement 0,02 % par rapport à la même période l'an dernier. Cette dynamique négative se reflète dans les résultats des ports conteneurs américains. Sur la côte Ouest des États-Unis, Los Angeles, Long Beach et Oakland cumulent une baisse de 12, % du volume total de conteneurs traités en octobre, les conteneurs entrants ayant baissé de 13,2 % tandis que les conteneurs sortants s'affichaient aussi à la négative, de l'ordre de 4,9 %.

Les principaux ports de la côte Est des États-Unis n'ont pas encore déclaré leurs volumes d'octobre mais l'analyste s'attend également à ce qu'ils soient en perte de vitesse par rapport à la même période de l'an dernier. À l'issue du premier semestre, les ports ouest américains montraient déjà des signes de faiblesse plus marqués que ses homologues de la côte Est. Le nombre de départs annulés permet aussi d'ajuster l'offre et la demande. 

Evolution par armements des volumes de conteneurs chargés entre l'Asie et l'Amérique du Nord, oct. 2018-oct. 19 - Données Alphaliner

Des gagnants et des perdants 
Maersk, MSC, Hapag-Lloyd et Cosco auront été les principaux perdants en parts de marché sur le segment transpacifique en 2019, d'après les données d'Alphaliner.
Leurs volumes entre l'Asie et l'Amérique du Nord ont chuté de 3,1 à 4,5 % entre janvie et octobre 2019, par rapport à la même période de l'année dernière. Même les transporteurs, positionnés sur des niches de marché sectorielles ou géographiques, comme Pil et Wan Hai, encaissent également des pertes de trafic tandis que les principaux transporteurs transpacifiques enregistrent toujours des flux à la hausse.

Le Taïwanais Evergreen et le Sud-coréen SM Line ont été les principaux gagnant sur le commerce transpacifique, avec une croissance respective de 10,3 et de 10,4 %. One a vu ses volumes se redresser de 1,8 % au cours des dix premiers mois de cette année.

La rédaction