Une chose est certaine. Il ne s'agira pas de renouvellement, l'actuel concessionnaire (Bolloré-APMT) ayant été écarté du proccessus. Parmi les soumissionnaires, 5 ont été préqualifiés. Le lauréat sera connu le 2 juillet. Un report accordé à la demande des candidats, indique l'autorité portuaire. 

Selon le média Investir au Cameroun, le concessionnaire du terminal à conteneurs du Port autonome de Douala (PAD), au Cameroun, actuellement exploité par le consortium Bolloré-APMT, ne sera pas connu à la date initialement prévue. Le 19 juin, l’autorité portuaire aurait annoncé que le dépouillement des offres des entreprises pré-sélectionnées aux termes de l’appel international à manifestation d’intérêt lancé en janvier 2018 se fera le 2 juillet 2019 à 14 heures au siège du PAD à Bonanjo, juste après la clôture des dépôts des dossiers le même jour à 12 heures.

« Ce report a été accordé par la direction générale du PAD, après la demande exprimée et motivée de la majorité des candidats préqualifiés qui avaient jusqu’au 18 juin 2019 à 12 heures pour déposer leur dossier », indique l’autorité portuaire.

Les entreprises ayant rempli les conditions de préqualifications sont au nombre de 5 : CMA Terminals (filiale portuaire de CMA CGM), Dubaï Port World, Hutchison Port, Saoudien Red Sea Gateway Terminal et Terminal Investment (TIL, filiale de MSC).

Pour rappel, le consortium Bolloré-APMT a saisi le tribunal administratif de Douala pour contester sa non-sélection dans le processus. Le contrat de concession du terminal à conteneurs arrive à expiration en décembre 2019.

La rédaction