Nicolas Barnaud, PDG de Worms Services Maritimes

Les agents consignataires et maritimes, réunis en assemblée générale le 10 juin, ont procédé au renouvellement du bureau. Nicolas Barnaud, PDG de Worms Services Maritimes, qui avait succédé en juin 2018 à Christophe Buisson, patron de Sealogis, est reparti pour un mandat.

Les agents consignataires et maritimes sont un peu les couteaux suisses du secteur. Ils exercent en effet plusieurs fonctions : sous la casquette de consignataire, ils sont chargés de représenter l’armateur dans un port et sont de fait responsables du bon déroulement de l’escale d’un navire, et, dans la fonction d’agent maritime, ils sont missionnés pour recruter du fret. Il collecte en outre les droits de port pour le compte des douanes. 

L’AMCF (Agents maritimes et consignataires de France), principale organisation professionnelle représentative en France (plus 90 % de l’activité « liner » et 95 % de l’activité « consignations »), vient de renouveler son bureau qui a placé à sa tête Nicolas Barnaud. Le représentant de Worms Services Maritimes sera secondé durant ce nouveau mandat par deux vice-présidents « tramping » et « liner » conformément à l’organisation statutaire du syndicat. 

Des visages familiers

Bruno Scardigli, président d’AACN Marseille et Territory Manager France de Wilhelmsen Ships Service se chargera du tramping tandis que Philippe Lestrade, président de MSC France, incarnera le liner, après avoir exercé d’autres fonctions au sein du mouvement (trésorier). C’est Charles-Henri Tourillon, de l’ACAM à Dunkerque, qui veillera aux finances.

Un visage familier assurera le secrétariat général. Christophe Buisson, le président du groupe Sealogis, a en effet tenu la barre de l’organisation entre 2012 et 2018 et été un acteur de la fusion en 2016 du Snam et de la Facam en vue de créer AMCF. Nicolas Barnaud est lui-même un militant historique, ayant été président à deux reprises du Snam et membre du bureau au sein d’AMCF une fois créée.

L’organisation représente une centaine d’entreprises et quelque 2 750 salariés répartis sur différents ports. 

A.D.