le Costa Smeralda, construit par le chantier Turku (Finlande) de Meyer Werft, va être livré avec un mois de retard, la construction du navire au GNL devrait être finalisé fin novembre et non fin octobre.

Le premier navire de Costa à fonctionner au gal naturel aura du retard à l'allumage. Il ne sera pas livré dans les temps initialement prévus, ce qui contraint à l’annulation de cinq croisières représentant un total de 7 000 personnes, a calculé Le Quotidien du tourisme.

La rédaction