Costa, marque du groupe Carnival, a pris livraison le 5 décembre du Costa Smeralda, son premier navire au GNL. La cérémonie de remise s'est déroulée au chantier naval Meyer Turku en Finlande. Le Costa Smeralda est le 4e paquebot livré à Carnival Corp. cette année et son deuxième alimenté au GNL après AIDAnova de la marque AIDA, et premier paquebot au monde a été alimenté au GNL. 

Le Costa Smeralda, dont la croisière inaugurale est prévue au départ de Savone le 21 décembre prochain, est le premier de deux nouveaux sisterships commandés par Costa qui seront alimentés au GNL. Le Costa Toscana est actuellement en construction à Meyer Turku et devrait être livré en 2021. Les deux navires font partie d’un plan d'investissement de plus de 6 Md€ que le groupe américain a consenti pour la construction de sept nouveaux paquebots, qui seront livrés d’ici 2023.

Innovations technologiques

Le Costa Smeralda intègre une série d'innovations technologiques visant à limiter son impact environnemental, revendique la compagnie. Les besoins quotidiens en eau sont assurés directement grâce aux réservoirs d’eau de mer et aux systèmes de désalinisation du navire. La consommation d’énergie est réduite au minimum grâce à des ampoules LED, à la récupération de la chaleur générée par les moteurs, à la forme particulière de la coque conçue pour réduire la traînée et à des ascenseurs de dernière génération qui récupèrent l’énergie et la réinjectent dans l système électrique. Le plastique à usage unique sera progressivement réduit. Le tri des déchets et le recyclage feront partie d’une approche d’économie circulaire. Le programme 4GOODFOOD de la marque Costa, qui vise à réduire les déchets alimentaires et à récupérer les excédents à des fins sociales, sera également mis en œuvre sur le Costa Smeralda

Préférence italienne

Le design intérieur est italien, et tous ses meubles, luminaires, tissus et accessoires ont été fabriqués en Italie. Le design italien est également à l'honneur au Costa Design Museum, le premier musée créé sur un bateau de croisière. Le nouveau paquebot a quitté son chantier Meyer Turku le 6 décembre pour la Méditerranée, où il sera ravitaillé en GNL à Barcelone le 18 décembre, suivi d'escales dans les ports de Marseille et Savone. Le 21 décembre, il quittera Savona pour une croisière d'une semaine à Marseille, Barcelone, Palma de Majorque, Civitavecchia et La Spezia.

La rédaction