©Hudong-Zhonghua

Le CMA CGM Palais Royal a quitté, le 5 août dernier, le chantier naval de Shanghai Jiangnan-Changxing, un des sites de Hudong-Zhonghua, filiale du géant chinois China State Shipbuilding Corporation (CSSC)pour procéder à ses essais en mer.

Il est le deuxième de la série de neuf porte-conteneurs de 23 000 EVP au GNL que CMA CGM a commandés à China State Shipbuilding Corporation (CSSC) pour une valeur de 171 M$ chacun selon les données de VesselsValue. Pour rappel, Jiangnan a lancé le premier de la famille en août 2019. Il porte le nom de Jacques Saadé, du nom du fondateur emblématique de l’entreprise décédé en juin 2018. Ce dernier a opéré ses essais en mer fin mars. Il doit encore effectuer des tests suite à l'installation, en début d’année, des cuves de 18 600 cm3, équipées  du système de confinement Mark III de GTT. 

Outre les CMA CGM Jacques Saadé et Palais Royal, Hudong et Jiangnan oeuvrent sur deux autres sisterships. Le troisième devrait porter le nom de CMA CGM Concorde.

Toutes les unités, marquées par le sceau « LNG Powered », seront longues de 400 m et larges de 61 m, ce qui en fera « les plus grands navires au monde propulsés au GNL », selon l’entreprise. Elles seront équipées de moteurs dual fuel 12X92DF de WinGD avec une puissance maximale de 63 840 kW. Ils seront alimentés par le souteur Gas Agilty, que le groupe pétrolier français Total a affrété à la compagnie japonaise Mitsui O.S.K. Lines (Mol). Ce dernier a été livré en mai dernier par Hudong-Zhonghua Shipbuilding. Il opérera à partir de Rotterdam. 

Le souteur qui alimentera en GNL les méga porte-conteneurs de CMA CGM vient d'être livré

CMA CGM devrait réceptionner ses nouveaux fleurons entre cette fin d’année et le premier semestre 2021. Ils seront exploités sur la route Europe-Asie. La flotte de l’armateur français disposera de 20 porte-conteneurs au GNL d’ici 2022. Outre les neuf unités de 23 000 EVP, CMA CGM a commandé cinq porte-conteneurs de 15 000 EVP et six de 1 400 EVP.

La rédaction