©DR
 

Les exportations agroalimentaires brésiliennes ont atteint la valeur de 8,91 Md$ en août, portée par une augmentation de 16,5 % du volume expédié en particulier de soja et de sucre, a rapporté le ministère de l'Agriculture. L'agroalimentaire représenterait ainsi plus de 50 % des exportations totales du pays au cours du mois, selon le Secrétariat au commerce et aux relations internationales.

Les relations commerciales, de plus en plus serrées entre la Chine et le Brésil, se précisent. Les ventes agroalimentaires brésiliennes ont généré un revenu de près de 9 Md$, en hausse de 7,8 % par rapport à la même période en 2019. 

En août, les exportations de soja ont atteint 2,21 Md$, en hausse de 25,1 % en variation annuelle, mais en dessous des 3,61 milliards obtenus en juillet. La Chine a contribué à hauteur de 75 % aux achats de l'oléagineux, soit pour 1,65 Md$.

Sur le marché du sucre, le Brésil a profité de la baisse de la production en Inde et en Thaïlande lors de la récolte 2019/20. Ses ventes ont ainsi atteint les 960 M$ en août, s’envolant de 107 %. La demande chinoise pour les produits agroalimentaires brésiliens explique également la hausse enregistrée en août. Ils sont en croissance de 30 % en un an pour un montant total de 2,7 Md$. Les importations de produits agricoles, en revanche, sont passées de 1,1 Md$ en août 2019 à 912 M$ le mois dernier, soit une baisse de 17,3 %. Ainsi, l’excédent commercial est ressorti à 7,1 Md$.

La rédaction