©DR

Affolement dans les tarifs. Les taux de fret des conteneurs spot de la route transpacifique volent de record en record et dépassent désormais les précédents sommets historiques de 40 %, indique Drewry. Taux contractuels également élevés à prévoir en 2021.

Le taux de fret spot de référence de Drewry Hong Kong/Los Angeles a dépassé de 1 201$ son précédent record (réalisé en 2012) de 2 880 $ par conteneur de 40 pieds. Le 24 septembre, il a franchi le seuil des 4 000 $ pour atteindre son plus haut niveau en quinze ans, soit 4 081 $, plus du double du prix moyen à long terme.

Les rapports de force s’exerçant en ce moment entre l’offre et la demande sur la route transpacifique expliquent l’explosion des taux de fret, une dynamique inhabituelle à cette période de l’année. À l'heure actuelle, la demande de transport des conteneurs de l’Asie vers les États-Unis est forte, les détaillants américains reconstituant leurs stocks. La pénurie de conteneurs vides en Chine et les restrictions sur les capacités, qui avaient été programmées, contribuent aussi à nourrir la flambée des prix.

La semaine dernière, les taux spot de Shanghai à la Californie ont atteint une moyenne de 3 867 $/EVP selon le Shanghai Containerized Freight Index (SCFI), marquant ainsi huit semaines successives de niveaux records. Les taux au comptant sont maintenant en hausse de 189 %, par rapport aux 1 338 $/EVP enregistrés il y a un an. Les taux de Shanghai à New York sont ainsi passés, en un an, de 1 636 à 4 634 $/ EVP (+ 183 %).

Côté offre, selon Alphaliner, la capacité hebdomadaire offerte sur la route Asie - Amérique du Nord a également atteint un nouveau niveau record le 1er septembre. Elle s'élevait à 523 000 EVP, soit une hausse de 11,6 % par rapport à septembre 2019 suite à l’ajout de 65 000 EVP de capacité hebdomadaire au cours des mois de juillet et août en réponse à la forte demande de fret.

Les transporteurs de la ligne régulière convoqués par le ministère chinois des Transports

Taux contractuels élevés à prévoir

« Les transporteurs maritimes semblent avoir pris conscience de l'opportunité que représente la crise du Covid et du fait qu'en ajustant étroitement la capacité, étant moins nombreux avec la consolidation de ces dernièrs années, ils peuvent gérer les prix avec puissance », indique l’analyste. Pour autant, ils sont dans l’oeil des régulateurs en Chine et aux États-Unis qui surveillent déjà le marché de près.

« Parce que les taux au comptant ont tendance à être des indicateurs avancés, les chargeurs doivent s’attendre à des taux contractuels plus élevés sur la plupart des routes en 2021 », aura prévenu Drewry.

D’après le dernier baromètre de Xeneta, les taux de fret maritime à long terme restent pour l’instant inchangés mais la société d’informations commerciales a également averti que des augmentations substantielles des taux contractuels pour le quatrième trimestre 2020 et pour le premier trimestre 2021 sont fort probables, même si le rétablissement du tonnage sur les principales routes instille une grande incertitude.
 

A.D.

La demande de la région transpacifique échappe à tout entendement

Conteneurs : l'affaire transpacifique

Transpacifique : les alliances rétablissent de la capacité