Le programme d'incitation à la réduction de la vitesse des navires (VSRP) mis en oeuvre par le port de Los Angeles a été suivi par 174 entreprises en 2018. L'initiative vise à reduire les émissions des navires à l'approche ou au départ du port.

L'initiative du port américain s'inscrit dans un plan d'action pour la qualité de l'air, indique-t-il. En 2018, 174 entreprises ont participé au programme totalisant plus de 3 000 escales et 589 navires. Les navires sont invités à respecter une vitesse de 12 nœuds à l'approche ou au départ du complexe portuaire de la baie San Pedro, à 20 et 40 milles nautiques. 

Le VSRP a été créé en 2001 avec la signature d'un protocole d'accord de coopération entre les ports de Los Angeles et de Long Beach, l'Environmental Protection Agency des États-Unis, le California Air Resources Board, le South Coast Air Quality Management District, la Steamship Association of Southern California et la Pacific Merchant Shipping Association. 

La rédaction