©DR
 

Le numéro 2 mondial du transport maritime de conteneurs rejoint le Smart Maritime Network, un nouveau groupe d’acteurs du secteur maritime qui vise à accroître compatibilité, normalisation et harmonisation des technologies numériques.

Membre fondateur de la Digital Container Shipping Association (DCSA), créée en avril 2019 à Amsterdam avec Maersk, Hapag-Lloyd et One, MSC rejoint un groupement lancé en 2019 et qui se donne peu ou prou le même objet que la DCSA : tendre vers une normalisation des technologies dans la logistique maritime et le transport. La DCSA vise, elle, l’interopérabilité via l’établissement de normes communes.

« Bien qu'il existe toute une série d'innovations numériques et de technologies IdO dans le secteur maritime, nous estimons que les nouvelles solutions technologiques ne seront adaptées que si elles peuvent être exploitées être exploitées par les différents acteurs de l’industrie maritime quelle que soit la zone géographique. La collaboration est essentielle à cet égard, afin que nous puissions établir les mêmes normes technologiques dans l'ensemble du secteur, indique André Simha, le directeur du département numérique et de l'information chez MSC. En plus de notre feuille de route numérique interne, nous travaillons aussi à façonner l'avenir du secteur du transport maritime en contribuant à des groupes de travail tiers et en participant à des conférences du secteur. »

Le Smart Maritime Network associe notamment des développeurs et éditeurs de technologies maritimes, des propriétaires et des exploitants de navires, des équipementiers et prestataires de services associés. 

La rédaction

L’accélération digitale, un cheval de Troie pour les compagnies maritimes

CMA CGM, Maersk et MSC rééditent numériquement l'alliance P3 avortée

Blockchain : CMA CGM, Maersk et MSC rééditent numériquement l'alliance P3 avortée