Un nouveau patron à la tête de Svitzer

Kasper Friis Nilaus assurera à compter du 15 juin la direction générale de la société de remorquage potuaire, filiale du groupe AP Moller-Maersk. L’homme, qui succédera mi juin à Henriette Thygesene, est un dirigeant du sérail. Il est l...

Boskalis va draguer le port d'Helsinki

Le spécialiste néerlandais du dragage portuaire a emporté deux contrats d’une valeur de 40 M$ en Finlande. La société basée à Papendrecht (Nord-ouest de Rotterdam), opérant dans les services maritimes (construction et maintenance d...

Yangzijiang Shipbuilding décroche quatre feeders

Le chantier naval chinois a obtenu des contrats pour quatre porte-conteneurs de 1 000 EVP d'une valeur de 54,8 M$. La commande a été passée par Zhejiang Seaport Shipping, une entité de Zhejiang Seaport. Avec cette nouvelle commande de feeders, le constructeur naval...

Subsea 7 envisage de supprimer 3 000 postes

Le groupe parapétrolier prévoit un programme de réduction des coûts pour faire face à la baisse de l'activité due à la crise sanitaire et à la chute des cours pétroliers. L'entreprise compte aussi restreindre progressivement ses...

Un nouveau port en eaux profondes en mer Baltique

Stockholm Norvik Port, doté d’un terminal à conteneurs et à terme d’une installation ro-ro, a été mis en service et a accueilli un premier porte-conteneurs le 27 mai. Il a largement recours à l’automatisation... Le terminal à...

DP World rejoint TradeLens

L’opérateur portuaire émirati a annoncé qu’il rejoignait la plateforme de blockchain créée par Maersk et IBM. Pour rappel, la blockchain est une technologie décentralisée, qui permet de partager des données en temps réel et...

K-Line s'engage en faveur de la voile

La compagnie maritime japonaise a rejoint l'Association internationale de navigation à voile (IWSA), organisation à but non lucratif qui plaide pour la propulsion éolienne dans la navigation commerciale et réitère ses intérêts à dé...

Golden Ocean en difficulté

L’armateur de vraquiers a perdu 160,8 M$ au cours d'un premier trimestre qui fut particulièrement difficile pour le segment du vrac sec. Ce déficit est notamment dû à une importante dépréciation de 125,6 M$. Il a cependant achevé un...

Pages