Le transporteur maritime singapourien, qui a obtenu un prêt garanti par l'État auprès du fonds souverain Temasek Holdings pour se refinancer, a vendu son siège, le dernier d'une série d'actifs cédés de la SS Teo-led, la société de Teo Siong Seng, fils du fondateur Chang Yun Chung.

Selon le journal local Business Times, le bâtiment de 17 étages de PIL, situé au cœur du quartier central des affaires de Singapour, serait vendu pour 350 millions de dollars singapouriens (252 M$). Depuis février, la compagnie singapourienne se déleste de quelques-uns de ses actifs : cession de navires, vente de participations dans des compagnies (Pacific Direct Line) ou des sociétés (fabrication de conteneurs).

Un prêt garanti par l'État de 450 M$ pour PIL ?

PIL est le10e transporteur mondial par sa capacité conteneurisée avec 347 596 EVP. Heliconia Capital Management, qui fait partie du fonds souverain Temasek Holdings, devrait mettre sur la table entre 400 et 450 M$ en liquidités pour aider la compagnie à solder ses dettes et garantir sa pérennité. Fin mai, elle a obtenu de treize de ses créanciers, totalisant 97,6 % de sa dette totale, un moratoire sur les paiements du principal de la dette (montant net du capital emprunté) et des intérêts jusqu'au 31 décembre. 

La rédaction