©P&OCruise

Le constructeur naval allemand Meyer Werft a remis à la compagnie maritime britannique l'Iona, le premier paquebot propulsé au GNL de P&O Ferries.

L'Iona (2 600 cabines, 5 200 passagers), un des deux paquebots au GNL commandés au chantier naval Meyer Werft par P&O Cruises a été livré. Le paquebot, construit sur le site de Papenburg, a subi quelques retards en raison des restrictions imposées par la crise sanitaire. Il a notamment fait les frais des déconvenues rencontrées par le chantier, où des cas de coronavirus ont été détectés chez des ouvriers, ce qui a amené le placement en quarantaine de dizaines d'autres employés.

Le paquebot au GNL de P&O Cruises est prêt

L’Iona et son sistership font partie d’une série de neuf paquebots au GNL commandés par le groupe américain pour quatre de ses marques. Outre P&O Cruises, ils sont destinés à la compagnie allemande AIDA (AIDAnova, livré en 2018), l’italienne Costa (Costa Smeralda, livré en 2019) et l’américaine Carnival Cruise Line (le Mardi Gras, non encore livré). Les autres doivent être livrés en 2021 et 2023.

« C'est vraiment une livraison très spéciale pour nous, pour diverses raisons. Non seulement à cause de la crise actuelle, mais aussi parce que nous avons livré l'Aurora à P&O Cruises il y a exactement vingt ans. L'Iona est un navire exceptionnel qui marque une étape importante dans notre long partenariat avec la compagnie », a commenté Jan Meyer, directeur général de Meyer Werft.

Croisière : Southampton devra encore attendre son grand moment

La cérémonie de baptême et le voyage inaugural du nouveau navire amiral de P&O Cruises devaient avoir lieu cet été à Southampton, mais la crise sanitaire en a décidé autrement. Avec sa capacité d’accueil de 5 200 passagers, il s’impose sans conteste comme le plus grand navire de croisière jamais construit pour le marché britannique.

La rédaction