Fidèle à sa réputation, Wan Hai a été le seul transporteur taïwanais à s’afficher en positif au premier trimestre 2020 tandis qu’Evergreen et Yang Ming poursuivaient leurs tendances négatives.

À eux trois, ils représentent 8 % de la capacité conteneurisée mondiale. Les 7e, 8e et 12e compagnies mondiales, basées à Taïwan, ne connaissent pas les mêmes fortunes. Classée au 12e rang par Alphaliner avec une capacité de 248 302 EVP, Wan Hai affiche à l’issue du premier trimestre un résultat net nettement inférieur à celui enregistré il y a un an à la même période, mais il reste dans une zone verte. Le transporteur a déclaré un bénéfice de 3 M$ contre 35 M$ l’an dernier, malgré une augmentation de 4 % de son chiffre d’affaires.

Le 8e armateur de porte-conteneurs mondial Yang Ming (596 183 EVP) a enregistré une perte nette de 27 M$ entre janvier et mars. Le conteneur n’est pas le seul segment affecté. Ses résultats dans le vrac subissent aussi le choc avec un déficit de 11 M$. Les volumes transportés ont diminué de 4 % au premier trimestre, mais cette baisse a été partiellement compensée par une augmentation de 5 % des revenus moyens par EVP (928 $/EVP contre 882 $ il y a un an).

Le n° 7 mondial Evergreen Marine Corp. (1,2 MEVP en capacité) est en perte de 15 M$, mais les résultats ne sont pas consolidés pour l'ensemble des activités de transport maritime. Son chiffre d’affaires est en baisse, mais les données en termes de volumes transportés et revenus par EVP ne sont pas disponibles.

Le gouvernement taïwanais a annoncé une facilité de crédit de 30 milliards TWD (1 Md$) pour soutenir les principaux exploitants de porte-conteneurs et les emplois portuaire.

La rédaction