Le groupe pétrolier français a annoncé le 10 juillet la vente de plusieurs actifs non stratégiques situés dans la partie britannique de la mer du Nord à Petrogas NEO, la branche exploration-production du conglomérat omanais MB Holding. 

Ils s'agit d'actifs hérités de l'acquisition de la filiale pétrolière (Maersk Oil) que le groupe A.P. Moller-Maersk a revendue au Français en 2018r pour 6,3 Md€. Ils concernent une dizaine de gisements situés dans l'est de la mer du Nord. L'opération devrait être finalisée en décembre et sa date effective a été fixée au 1er janvier dernier.

« Cette transaction est en ligne avec notre stratégie de gestion de portefeuille qui vise à abaisser notre point mort en optimisant l’allocation du capital et en cédant les actifs à coûts techniques élevés », a indiqué le groupe. Petrogas NEO s'est associée pour cette opération au fond d’investissement norvégien HitecVision. Elle est estimée à 635 M$ (566,6 M€).

La rédaction