Total a annoncé dans un communiqué le 20 juin son intention de supprimer 200 postes au Danemark.

Les suppressions de poste s'inscrivent, indique le groupe pétrolier français, dans le cadre d'un redéploiement des champs gaziers de Tyra, situés en mer du Nord, des actifs dont le groupe pétrolier français a hérité en rachetant la division pétrolière et gazière de Maersk en 2017.

La production de ces champs sera arrêtée à la fin de 2019 dans le cadre de ce redéploiement, avant d'être remise en activité en 2022.

La rédaction