Vice-président du département de la Seine-Maritime, Alain Bazille, conseiller départemental du canton de Fécamp, a été élu président du Syndicat mixte de promotion de l’activité transmanche (SMPAT), la structure propriétaire des deux ferries opérés entre Dieppe et Newhaven par DFDS en délégation de service public (DSP) sous la marque Transmanche Ferries.

Alain Bazille présidait déjà la société Newhaven Port and Properties qui gère le port britannique dont la collectivité locale est également propriétaire. Il dispose ainsi de tous les leviers pour « conforter la ligne et améliorer son attractivité, tant auprès des acteurs économiques que des acteurs du tourisme ». 

De son côté, Bertrand Bellanger, récemment porté à la présidence du Département a confirmé « l’engagement de la collectivité dans ce projet, vital pour le port de Dieppe, pour l’économie dieppoise et plus largement pour l’attractivité de la Seine-Maritime ».

Les retombées économiques et sociales de la ligne Dieppe-Newhaven sont estimées entre 50 et 100 M€ de PIB, 20 à 40 M€ de fiscalité et cotisations sociales, et 1 000 à 1 500 emplois.  En 2018, 40 000 camions (dont un flux important de remorques routières non accompagnées), 140 000 véhicules de tourisme et 350 000 passagers l’ont empruntée. Malgré « un contexte atone et récessif lié aux incertitudes du Brexit », un trafic équivalent y est attendu en 2019. 

Propriétaire du port de Newhaven, le Département de Seine-Maritime a investi 600 000 £ (694 551 €)pour moderniser le terminal transmanche inauguré récemment. Les travaux vont se poursuivre dans les prochains mois avec la réfection du bardage et la restructuration de la zone fret pour un montant de 1,4 M£ (1,62 M€).

Robert Querret