Dans une note à ses clients, le géant asiatique du transport maritime de conteneurs a annoncé avoir essuyé une avarie sur son porte-conteneurs Cosco Pacific, engendrant le déroutement du navire.

L’événement s’est produit dans le week-end du 4 et 5 janvier. Comme dans la plupart des cas dans ce genre d’événements, l'incendie serait parti des conteneurs alors que le navire, en provenance de Port Klang en Malaisie, était en route vers Nhava Sheva, en Inde, et devait desservir ensuite Shekou, Ningbo et Shanghai. Le navire a dû changer de destination pour se rendre à Colombo afin d’y être inspecté. Les informations de l'AIS le signalent amarré à Colombo depuis le 5 janvier. L'incendie a été circonscrit, mais l'étendue des avaries demeure incertaine.

Cosco a demandé à ses clients de signaler volontairement si l'un d'entre eux avait fait de fausses déclarations concernant la cargaison à bord du navire. Les déclarations trompeuses sur la marchandise sont identifiées comme l’une des principales causes des départs de feu. L'enquête sur l'incident en déterminera les causes.

La rédaction