Un minéralier, propriété de l’armateur de Polaris Shipping, a endommagé sa coque en entrant dans le port brésilien de Ponta de Madeira. Il présente des risques de fuite de fuel, ayant été perforé à deux endroits.

La coque du minéralier Stellar Banner, affrété par la compagnie minière brésilienne Vale à l'armateur sud-coréen Polaris Shipping, a été perforée, entraînant l’échouage du navire à 100 km du terminal maritime du géant brésilien minier à Ponta da Madeira, dans l'État du Maranhao. Les 20 membres de l'équipage ont pu être évacués. Le navire avait quitté le 24 février le port de Ponta de Madeira, dans l'État du Maranhao, à destination de Qingdao, en Chine. C'est dans le chenal d'accès au port qu'il aurait heurté un fond marin peu profond, endommageant sa coque. 

Selon Lloyd's List Intelligence, le navire était chargé de 275 000 t de minerai de fer. Un risque de pollution est évoqué. Les images aériennes enregistrées par la Marine brésilienne font apparaître des taches sombres autour du VLOC Polaris, faisant craindre à un déversement du bunker.

Vale a demandé l'aide de la société pétrolière brésilienne Petrobras pour contenir la pollution en cours et les autorités du pays ont accepté le lancement d'une opération destinée à rapprocher le navire de la côte. La société de sauvetage Ardent a été mandatée par l'armateur pour réaliser l’opération. 

La rédaction