©Wärtsilä

Le groupe technologique finlandais a obtenu un important contrat pour construire une usine de production de carburants neutres en carbone pour les transports.

Wärtsilä (5,2 Md€ de chiffre d’affaires, 19 000 employés, 200 sites) a indiqué dans un communiqué qu’il avait obtenu un contrat pour construire une usine qui liquéfiera le gaz provenant du réseau de gaz naturel afin de produire du GNL neutre en carbone. Le champ d'application du contrat comprend l'ingénierie, les travaux de génie civil, l'installation et la mise en service de l'usine. Implantée à Cologne, en Allemagne, l'usine devrait être pleinement opérationnelle d'ici l'automne 2022, avec une capacité d'environ 100 000 t par an.

« La vaste expérience de Wärtsilä et les technologies de pointe développées pour la conception, la fabrication et la livraison d'usines de liquéfaction du gaz et de solutions de traitement du gaz parvenues à maturité avant la liquéfaction ont été des facteurs clés pour obtenir le contrat », ajoute l’entreprise cotée à la bourse d’Helsinki.

La matière première du bioLNG, constituée de déchets biologiques, lisier et déchets alimentaires, est acheminée vers un réacteur de digestion anaérobie qui produit du biogaz, lequel est ensuite transformé en biométhane et injecté dans le réseau de gaz naturel. Des certificats de gaz vert sont délivrés avec le biométhane injecté, ce qui permet ensuite aux opérateurs d'autres sites, tels que les usines de liquéfaction produisant du GNL biologique, d'acheter les certificats et d'utiliser le biométhane.

Le groupe, présidé par  Tom Johnstone, a recemment nommé Håkan Agnevall en qualité de PDG pour remplacer Jaakko Eskola qui a fait valoir ses droits à la retraite. Le nouveau PDG prendra ses fonctions d'ici avril 2021 et quittera la Volvo Bus Corp. dont il était le président depuis 2013. Jaakko Eskola, qui a rejoint Wärtsilä en 1998 et dirige la société depuis 2015, continuera à être conseiller principal auprès du conseil d'administration et de l'équipe de direction jusqu'au 30 juin 2021.

La rédaction