La nouvelle loi maritime de l’Arabie saoudite, entrée en vigueur en juillet, offrira aux armateurs qui font escale dans les ports du pays et aux exploitants de navires un niveau de sécurité et de confort accru, affirme Clyde&Co dans un entretien à la presse britannique. La nouvelle législation aux 391 articles remplace des dispositions contenues dans une loi commerciale datant de 1931 ! Elle se veut « conforme à la Vision 2030 » portée par le gouvernement qui veut asseoir la monarchie du Golfe comme une plateforme maritime...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous