L’institution de Londres (265 années d’existence dans la fourniture de données sur les taux de fret), qui appartient à la Bourse de Singapour, s’est associée à GeoSpock pour développer « une base de données sur la géolocalisation, la météo, les émissions, la consommation de carburant, les itinéraires et les temps de parcours ». Le premier projet portera sur les émissions dans les ports britanniques et singapouriens...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous