Selon les statistiques du Bureau maritime international (BMI) de la Chambre de commerce internationale (ICC), le nombre d’actes de piraterie a diminué au cours des neuf premiers mois de 2019, de 156 à 119 (- 31 %), soit le plus faible total depuis le début des années 2000. Après une brève remontée l’an dernier, le nombre d’attaques déclarées se situe légèrement sous le niveau des neuf premiers mois de 2017 (121), qui avait été l’année la plus sûre du xxi e siè...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous