L’intégration du développement durable dans les stratégies des principaux ports espagnols se traduit principalement par le développement de l’avitaillement en GNL, la réalisation d’unités de production d’énergies renouvelables dans les enceintes portuaires et la possibilité pour les navires de se connecter au réseau d’électricité une fois à quai. À cet égard, le ministère de l’Équipement a annoncé en 2018 une réduction de 50 % du...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous