Santander, qui a enregistré un trafic de 486 000 véhicules en 2018 (n° 3 en Espagne) arrive en tête avec une note de 4,3 points (sur 5), en légère amélioration par rapport au classement précédent (4,2). Il doit notamment cette place aux accès ferroviaire et routier ainsi que pour la manutention des véhicules et les procédures douanières. L’Autorité portuaire envisage de construire un silo vertical de stockage sur 73 000 m 2 qui devrait permettre de consolider cette « pole position ». En...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous