À l’heure où nous mettions sous presse, il n’avait pas encore été décidé de la suite donnée au mouvement portuaire, la FNPD-CGT ayant prévu de se réunir le vendredi 17 janvier. L’organisation syndicale, qui comme la CGT, reste inflexible sur sa ligne – « seul le retrait du projet de loi de cette réforme des retraites permettra aux ports de retrouver un climat plus serein » – entendait toutefois amplifier la mobilisation à cette fin. En guise d’arguments, elle fait...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous