Faut-il lier les deux annonces que Brittany Ferries a livrées la semaine dernière pour en faire les cordes d’un même arc : la construction en accéléré d’un réseau atlantique Nord-Sud ? Issue d’une dynamique agricole privée du Finistère, soutenue par les collectivités bretonnes et normandes, Brittany Ferries est devenue en quelques décennies ce que l’Isemar aime classer, dans ses notes de synthèse, parmi les « super acteurs régionaux ». Capitalisant sur le retrait de P...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous