L’équipe de développement de Rolls-Royce, basée à Alesund, en Norvège, a débuté le projet au début 2013. Elle estime que les navires sans équipage seraient plus sûrs, moins chers et moins polluants pour une industrie qui représente 375 Md$ et qui transporte 90 % du commerce mondial. Les navires seraient équipés de caméras qui enverraient des images sur 360 o à une plate-forme sur la terre ferme d’où les capitaines les dirigeraient en utilisant une réplique...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous