Mozambique, Kenya et Tanzanie. Tous ont des velléités d’existence sur la scène portuaire mondiale. En accélération, le Mozambique rivalise de faire jeu égal avec les complexes portuaires voisins. Outre ses investissements dans ses installations de Maputo, le pays porte le projet de port en eaux profondes de Techobanine, dans le district de Matutuíne (province de Maputo). En avril 2016, un consortium international, comprenant notamment China Harbour Engineering Co (CHEC), annonçait un investissement de 1 Md$ dans un nouveau port...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous