Difficile d’opérer en dehors des alliances? Wan Hai, comme Pil et Zim, ont fait le choix de se retirer des routes maritimes les plus convoitées pour se spécialiser ailleurs, notamment sur les liaisons régionales et/ou les trafics transpacifiques. En concentrant sa flotte sur le commerce intra-asiatique et sur des ports non desservis par les géants, Wan Hai aurait trouvé sa voie. Le rapport met aussi en exergue l’approche de Zim, qui prétend « profiter du meilleur des deux mondes » en s’engageant dans des accords de...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous