« De novembre 2018 à mars 2019, le taux d’occupation de la forme de radoub 1 des Bassins à flot sera de 100 %, avec des chantiers de réparation navale prévus sur 5 bateaux, des paquebots de tourisme et de croisière en arrêt technique ou modifiant leurs intérieurs. C’est un satisfaisant taux de remplissage en hiver pour cette forme de radoub, qui après 20 ans de sommeil, a été rénovée et remise en service en 2016 », estime Patrick Brocard, directeur des ateliers portuaires au Grand Port...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous