« Cette accréditation de la Commission européenne devrait nous apporter davantage de chiffre d’affaires notamment d’armateurs autres que néerlandais. Nous comptons dépasser les quelque 10 000 t que nous recyclons annuellement », anticipe Gerben Snoek, directeur de SSN. À cette PME d’une dizaine de salariés, Bruxelles a accordé une capacité annuelle de recyclage de 9 300 t. « La plus grande partie de notre volume d’affaires provient du civil et non du militaire », précise le dirigeant...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous