L’Histoire se chargera de ratifier mais d’ores et déjà il y a quelque chose de cocasse à voir l’ancienne friche industrielle, foyer de résistance ouvrière pendant de longues années, devenir une « adresse » où les plus riches de ce monde envoient leurs résidences flottantes. Il fut pourtant un temps question de poser une marina sur les ruines du défunt Normed*. Mais c’est finalement l’ambition industrielle qui emporta les décisions avec pour horizon: s’imposer en spot mondial...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous