« Brittany Ferries opère sans concurrence les services de la Manche de Roscoff au Havre avec 16 % de parts de marché du trafic passagers et 5 % pour le fret », analyse le directeur de l’Isemar, Paul Tourret (lire plus loin notre entretien). Sans concurrence? Pas tout à fait. La compagnie doit composer avec le détroit du pas de Calais d’où elle n’opère pas. « Il ne faudra pas s’attendre à une évolution positive sur le fret compte tenu du contexte actuel lié au Brexit. Les gros volumes...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous