Avec 5 millions de poids lourds sur le périmètre côtier frontalier, les infrastructures actuelles ne sont pas en mesure d’absorber l’instauration d’une frontière logistique. Partant de ce constat, l’entreprise havraise Soget, spécialiste français du Port Community System (PCS), a anticipé en lançant EasyBrexit . En collaboration directe avec les douanes françaises, les autorités portuaires, les opérateurs de ferries et les transporteurs routiers, le logiciel offre un corridor de fret int...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous