L’information est tombée durant le dernier week-end de l’année. Le ministère des Transports britannique a annoncé qu’il avait contracté avec plusieurs compagnies pour un montant de 107 M£ (120 M€) de façon à s’assurer des capacités de fret supplémentaires sur le trafic transmanche et ainsi, limiter une éventuelle congestion dans la perspective où les négociations entre l’UE et le Royaume-Uni se solderaient par une fin de non-recevoir. Ces liaisons additionnelles repré...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous