Le gouvernement irlandais a présenté dans un document de 140 pages un plan d’urgence comprenant un ensemble de mesures pour prévenir la congestion du fret sur ses installations portuaires de Dublin et de Rosslare Strand (au sud-est). À Dublin, l’exécutif irlandais a planifié, pour assurer les contrôles douaniers, 33 aires d’inspection, des places de stationnement pour 270 poids lourds en attente, un poste de contrôle frontalier (phytosanitaire) et un nouveau système de gestion du trafic pour les flux des véhicules en provenance et à destination des ferries. À Rosslare Europort, des dispositions ont été prises pour 13 aires d’inspection, des places de stationnement pour 35 poids lourds et un poste de contrôle vétérinaire et phytosanitaire. Actuellement, le « pont terrestre britannique » constitue une voie importante pour le transport de marchandises de l’UE vers l’Irlande via le Royaume-Uni, avec 3 Mt chaque année.