Le Qatar envisage d’acquérir jusqu’à 60 méthaniers de types Q-Flex et Q-Max d’une capacité de 210 000 et 266 000 m 3 pour étoffer sa flotte à l’horizon 2023 en prévision d’une hausse de 43 % de sa production de GNL. Une perspective qui fait saliver d’envie le monde de la construction navale et en particulier les chantiers coréens, japonais et chinois qui ont récemment reçu la visite de représentants de la compagnie pétrolière qatarie Qatar Petroleum, en dé...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous