Sans prétendre à la massification, la jeune société nantaise Neoline entend offrir des capacités nouvelles pour des flux industriels et des besoins d’acheminements transatlantiques sans rupture de charge entre des territoires peu ou mal reliés.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous