En termes de nature du risque, un navire sans équipage (NSE) est un navire comme les autres. Il peut causer un abordage, une pollution, s’échouer ou sombrer. Le seul risque spécifique est celui de la cybercriminalité. Il faut néanmoins nuancer cette idée, des exemples récents ayant prouvé que des hackers pouvaient pirater des systèmes informatiques de navires dotés d’un équipage. Un NSE est tout de même plus exposé, car le délai pour identifier et corriger le problème sera s...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous