Quel regard portez-vous sur les mouvements en cours dans votre secteur et les nouveaux acteurs qui y font incursion? Dominique von Orelli: Le marché du freight forwarding en général et du fret maritime restent très fragmentés. Les 6 leaders possèdent ensemble 33 % des parts de marché. À première vue, n’importe qui peut devenir expéditeur de fret, car ce sont des structures légères, où vous avez uniquement besoin d’un téléphone et d’un ordinateur. Ce qui éveille...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous