La pollution générée par les navires est un fait et Le Havre n’occulte pas la problématique. Mais Pascal Galichon, le directeur de l’environnement et de la planification à Haropa Port du Havre, nuance à juste titre. Sa situation n’est pas comparable à Marseille, où la tolérance à l’égard des paquebots atteint le plancher. « On ne peut pas comparer la qualité de l’air en Méditerranée à celle de la zone Manche-Mer du Nord-Baltique, déjà class...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous